Vaud

Tsunami en faveur du paquet fiscal

Le compromis cantonal sur la troisième réforme de l’imposition des entreprises est plébiscité par 87% des Vaudois. Pour les opposants, la bataille se poursuivra à Berne.
Le Conseil d'Etat vaudois avait le sourire MTI
Vaud

Le score a des allures soviétiques. Par 87,12% des voix, les Vaudois ont très largement accepté la troisième réforme de la fiscalité des entreprises (RIE III). Le projet était contesté par un référendum de la gauche radicale et de plusieurs syndicats. Pour le Conseil d'Etat, la victoire est totale, en particulier pour le duo Pierre-Yves Maillard (ps) et Pascal Broulis (plr) qui ont donné le ton sur ce dossier. La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion