Édito

Néonazis: un concert trop discret

Néonazis

Les autorités de Wildhaus-Alt St. Johann, dans le canton de Saint-Gall, envisagent de porter plainte après le concert néonazi qui a rassemblé 5000 personnes, samedi soir, dans la localité voisine d’Unterwasser. C’est tout à l’honneur de l’exécutif de cette commune, mais on s’étonne qu’un tel concert, le plus grand du genre en Europe de mémoire d’observateur, n’ait pas alarmé préalablement le canton. Car si les méthodes des organisateurs sont rodées – autorisation sollicitée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion