International

Procès central d’un assassin néonazi

Le meurtre d’un préfet promigrants par Stephan E. a provoqué un électrochoc politique en Allemagne.
Procès central d’un assassin néonazi
Le procès de Stefan E. (2e depuis la gauche), qui réveille le spectre du terrorisme d’extrême droite en Allemagne, suscite un très vif intérêt. KEYSTONE
Allemagne

Le procès du néonazi Stefan E. et de son acolyte Markus H. s’est ouvert mardi devant le Tribunal régional de Francfort. Il est prévu jusqu’en octobre prochain. Près de 200 reporters venus de tous les pays ont tenté, dès la veille, d’obtenir une des dix-neuf places réservées à la presse. Cet intérêt s’explique par la nature symbolique exceptionnelle du crime, par le statut de la victime et par le profil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion