Livres

Les «diables de Loudun»

Frédéric Gros revient sur une affaire d'Etat célèbre du dix-septième siècle, l'histoire des possessions démoniaques de Loudun, une dynamique bien moins théologique que politique. Implacable.
Livres

Face à l’influent cardinal de Richelieu, mieux valait ne pas être un curé libertin, humaniste et, plus grave, tolérant envers les huguenots. Urbain Grandier, prêtre titulaire de l’église Saint-Pierre du Marché de Loudun, paiera de sa vie, dans les flammes, le prix de sa dissidence. C’est la Contre-Réforme que ressuscite Frédéric Gros dans Possédées, qui figure dans la première sélection du Goncourt. Un premier roman historique pour un auteur habitué

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion