Genève

L’Asloca défend les requérants d’asile

Une vingtaine de réfugiés ont décidé de recourir à l’association afin d’éviter leur déménagement hors du Foyer Frank-Thomas.
Selon l’Asloca JPDS
Genève

 L’Asloca, association de défense des locataires, a décidé d’aider les résidents du foyer Frank-Thomas contre leur expulsion prochaine. Le 14 juin dernier, les habitants ont reçu une lettre de Mauro Poggia, conseiller d’Etat chargé du Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé. Bien que la fin du contrat de bail qui lie la Ville de Genève à l’Hospice général soit prévue pour décembre 2016, le courrier stipule

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion