Genève

Des barricades contre les noctambules

Les propriétaires d’un immeuble des Charmilles se dressent contre des nuisances qu’ils attribuent à leur voisin, le Moulin à danses.
Les barrières empêchent d’accéder aux entrées de l’immeuble. Les résidents peuvent toutefois y pénétrer en empruntant l’accès souterrain. Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

Des barrières hautes d’un mètre quatre-vingt dressées tout autour de l’immeuble du 70 à 80 chemin des Sports, aux Charmilles. Le bâtiment est attenant au parc Hentsch. Les vendredis et samedis, un agent accompagné d’un chien patrouille de 20 heures à 5 heures du matin. Des mesures «drastiques» adoptées, il y a une semaine, par la Société coopérative d’habitation de Genève (SCHG), possédant une partie de l’immeuble. Les propriétaires du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion