Genève

Large soutien pour la fratrie Musa

Le Conseil administratif a demandé au Conseil d’Etat de réexaminer le dossier des jeunes Kurdes de Syrie.
Genève

La tension était palpable lundi en fin d’après-midi au Temple des Pâquis, où s’est réfugiée depuis vendredi la fratrie Musa qui reste sous la menace d’une expulsion programmée pour mercredi. «L’épée de Damoclès est toujours là!» rappelle l’une des responsables de Solidarité Tattes. Rappel : Une fratrie menacée de renvoi se réfugie au Temple des Pâquis À l’appel de l’association, une soixantaine de personnes se sont réunies autour de Walat, Slava

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion