Cinéma

Féminin singulier

De retour en grande forme dix ans après «Black Book», Paul Verhoeven signe en France l’adaptation d’un roman de Philippe Djian où son ironie fait mouche. Avec une Isabelle Huppert impériale.
Michèle (Isabelle ­Huppert) n’en veut pas à son chat FRENETIC FILMS
Cinéma

En 2000, après deux films aussi vi­rulents qu’incompris (Showgirls et Starship Troopers), Paul Verhoeven signe une piètre commande hollywoodienne – Hollow Man, l’homme sans ombre – et jette l’éponge. Le réalisateur réapparaît six ans plus tard avec le mal-aimé Black Book, coproduction euro­péen­ne tournée en Hollande. Ultime clou dans le cercueil d’un cinéaste sur le déclin, qui a encore réalisé Tricked en 2012, un téléfilm écrit par des internautes? Que nenni! A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion