Cinéma

Implosion égyptienne

Huis clos sous tension dans un fourgon de police, Clash de Mohamed Diab raconte l’enfer de l’après-révolution au pays du Nil. Rencontre avec le réalisateur.
Dans le panier à salade CINEWORX
Cinéma

 Il était une fois la révolution: un conte bien réel qui, pour les Égyptiens, ne s’est pas encore terminé par «ils vécurent heureux en démocratie». En 2013, deux ans après Moubarak, le président islamiste Morsi est destitué et de violentes émeutes, réprimées par la police, opposent au Caire démocrates et Frères musulmans. Film-choc découvert à Cannes en ouverture de la section Un Certain Regard, Clash évoque ce contexte explosif en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion