Édito

Revenu de base inconditionnel

Un socle de dignité Laura Drompt Les Suisses produisent et travaillent. Enormément. Si les salaires viennent gratifier une partie de cette activité, il reste d’innombrables heures peu, mal ou tout simplement non payées. En 2013, 8,7 milliards d’heures de travail non rémunérées ont été accomplies en Suisse, contre 7,7 milliards d’heures rétribuées. Les trois quarts de ces heures «gratis» étaient d’abord dévolues aux travaux domestiques, qui incombent en général aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion