Cinéma

L’assassin habite au premier

Faux thriller, L’Etage du dessous cache un impitoyable conte moral. Le dernier long métrage de Radu Muntean confirme la vigueur de la «nouvelle vague roumaine».
L’assassin habite au premier
Témoin auditif d’un meurtre dans son immeuble LOOK NOW !
Cinéma

Palme d’or en 2007, 4 mois, 3 se­mai­nes, 2 jours de Cristian Mungiu con­sacrait l’émergence d’une «nou­­velle vague roumaine». Neuf ans plus tard, la présence en compétition à Cannes de Bacalaureat (du même Mungiu) et Sieranevada (Cristi Puiu) confirme l’heureuse persistance de ce courant. Difficile à suivre toutefois depuis les rives hel­vétiques, où n’ont échoué qu’une poignée de films des deux réalisateurs (dont Aurora de Puiu), de Corneliu Porumbuiu (Policier, adjectif) ou de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion