Jura

Une plainte pénale jurassienne pour fermer Fessenheim?

Des députés jurassiens veulent engager une procédure judiciaire pour mise en danger de la vie d’autrui et accélérer la fermeture de la plus vieille centrale française.
Située à environ 60 kilomètres de Delémont Source: florival fr/CC BY-SA 3.0
Nucléaire

Après Genève, le Jura pourrait être le second canton à intenter une action en justice «pour mise en danger de la vie d’autrui» afin d’obtenir la fermeture d’une centrale nucléaire française. Une motion du groupe Verts et CS-POP vient en effet d’être déposée au Parlement jurassien. Elle exige du Gouvernement qu’il porte plainte en France afin de pousser les autorités à mettre hors service la centrale de Fessenheim. Une mesure

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion