Genève

«Ici, mes diplômes et mon expérience ne valent pas grand-chose»

L’université démarre un projet pilote pour faciliter l’intégration de réfugiés dans le monde académique. Témoignages.
Mohammad Hamidi et Mohammad Jadallah sont inscrits au programme pilote auditeurs-réfugiés RA
Réfugiés

Rendez-vous est pris à la permanence de la CUAE, la faîtière des associations d’étudiants. Mohammad Hamidi s’y inscrit à des cours de français donnés par la Maison des langues de l’université de Genève. Ce Syrien, arrivé en Suisse il y a bientôt quatre ans, suit le programme pilote «auditeurs-réfugiés» que l’alma mater a démarré dans le but de faciliter l’accès de ces migrants au monde académique. Lire: Projet pilote pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion