Comment la crise politique burundaise a paralysé l’économie locale

Hausse des prix alimentaires, baisse de la production agricole, difficulté à approvisionner les marchés… Dans la capitale Bujumbura, l’économie locale est malmenée en raison de la crise politique que traverse le pays.
Burundi

La crise qui a éclaté au Burundi en avril 2015 à la suite de la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat a fait plus de 400 morts et a poussé plus de 230 000 personnes à fuir le pays, d’après les Nations Unies. Mais les citoyens ne sont pas les seuls touchés: l’économie aussi est en mauvaise posture. Alexandre Nyabenda est commerçant dans une boutique de Cibitoke,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion