Genève

Les bagagistes de l’aéroport restent dans le flou

Des «renseignements défavorables» de la police française sont à l’origine du retrait de leur badge d’accès au tarmac. L’Etat ne donne aucune précision.
De nombreux badges d’accès au tarmac doivent encore être examinés par l’aéroport. Gaëlle Genet
Genève

La police française a indiqué aux autorités genevoises «disposer de renseignements défavorables» au sujet de la trentaine de bagagistes qui ont été interdits d’accès au tarmac de l’aéroport. C’est ce qui ressort d’une lettre adressée récemment aux employés. Cette information a provoqué, le 23 décembre dernier, le retrait immédiat de leur badge, et la perte de leur emploi. Une mesure toutefois provisoire, apprend-on dans la missive, car une enquête administrative

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion