Genève

«M. Dal Busco, voici une maison vide»

Le collectif Xénope a mené une action devant l'ancien foyer des Franchises pour dénoncer la politique du logement de l’Etat.
Inutilisé depuis 2011 JPDS
Genève

Mercredi matin devant l’ancien foyer des Franchises, le collectif étudiant Xénope a dénoncé une nouvelle fois la politique du logement de l’Etat. Inutilisé depuis 2011, ce lieu est un exemple d’habitation qui pourrait accueillir des personnes immigrées selon l’association. Pourquoi cette action? Le collectif, qui réside depuis 2012 sur le site de l’ancienne station zoologique de l’université à Chêne-Bougeries, au 154 route de Malagnou, est menacé d’expulsion, sommé de quitter

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion