Genève

Ecartée par l’uni en raison de son genre?

Il y a cinq ans, une candidate à un poste de professeur a été écartée. La justice genevoise a condamné il y a un an l’institution pour discrimination en raison du sexe. Le TF tranchera.
Pour cette procédure de recrutement contestée PATRICK LOPRENO
Genève

L’université de Genève a-t-elle discriminé à l’embauche une candidate en raison de son genre? C’est ce qu’a conclu il y a un an la justice genevoise, dans un arrêt qui nous a été communiqué dans le contexte des accusations de sexisme portées à l’encontre du rectorat. Le jugement, qui relève la gravité des manquements, a fait l’objet d’un recours au Tribunal fédéral. En 2011, sous le précédent rectorat, une commission

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion