Vaud

La protection des délégués syndicaux au cœur d’un procès à Lausanne

Ex-employé du centre d’impression d’Edipresse à Bussigny, Hans Oppliger poursuit son combat pour obtenir l’annulation de son licenciement survenu en 2009.
Une trentaine de personnes étaient venues soutenir Hans Oppliger (à droite) hier matin à Montbenon. Mario Togni
Vaud

Le temps de la justice est parfois long, très long. Remercié en 2009 par le centre d’impression d’Edipresse à Bussigny, dans le cadre d’un licenciement collectif, l’ex-imprimeur et délégué syndical Hans Oppliger se bat toujours devant la justice vaudoise. Il réclame l’annulation de son renvoi et sa réintégration. Le procès a repris hier avec les plaidoiries devant la Chambre patrimoniale cantonale, un an après l’audition des témoins. Le jugement interviendra

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion