Vaud

La Maraude entravée dans ses activités

Lausanne confisque les autorisations de stationnement accordées aux maraudeurs apportant leur soutien aux personnes précarisées. Incompréhension des bénévoles.
La Maraude porte secours aux plus démunis jean-bernard sieber
Vaud

La Maraude gênerait-elle au point que la Ville de Lausanne lui aurait retiré des autorisations de stationner? Telle est la crainte de ses bénévoles. La peur de voir de potentiels dealers bénéficier de son aide serait à l’origine de la ­situation. «Je suis certain que c’est à cause de cet article de presse paru dans le 20 minutes en février dernier», peste Christian Roy, maraudeur bénévole au sein du mouvement citoyen

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion