Société

«Pour moi, ces jeunes incarnent l’esprit de Noël»

Depuis dix-sept ans DR
Bénévolat

Les soirs de Noël, les suicides seraient plus nombreux que le reste de l’année. Ebranlé par cette statistique, un habitant du Lignon (GE) – cette bâtisse conçue pour accueillir dix mille personnes – s’en ouvre au pasteur du lieu, qui en parle aux catéchumènes. Ceux-ci se mobilisent. C’était il y a dix-sept ans, le premier Partageons Noël voyait le jour. Cette soirée, qui réunit le 24 décembre plusieurs générations pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion