Chroniques

Honteux recyclage

CIN-OPTIQUE

Les événements de Paris ont occulté une autre info, moins bouleversante, mais choquante néanmoins: comme le signale le correspondant de la Tribune de Genève à Berlin, un nouveau rapport historique du Ministère de l’Intérieur, appuyé sur les recherches des instituts d’histoire contemporaine de Munich et de Potsdam et publié début novembre, confirme l’omniprésence d’anciens nazis dans l’appareil d’Etat allemand après la guerre. Entre 1956 et 1961, deux tiers des chefs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion