Arts plastiques

Le marché et ses ratés

ART A quelques jours de la foire bâloise, le point sur les côtés obscurs du marché de l’art contemporain, en Suisse et au-delà.
Photo. Vue générale de la Messe où se tient Art Basel (ici en 2014). DANIELA & TONATIUH

Chaque année, on remet ça: à mi-juin, toute la planète arty se rend à la foire Art Basel, celle de tous les superlatifs. Pour l’édition 2015, qui se tiendra la semaine prochaine, 284 galeries triées sur le volet proposeront les œuvres de plus de 4000 artistes modernes et contemporains, sur presque 25 000 m2 de surfaces d’exposition. En début de semaine, seuls les VIP auront accès aux accrochages, occasionnant comme d’habitude un important ballet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion