Chroniques

L’archè et le tourniquet

CHRONIQUES AVENTINES

Un représentant de la communauté juive, ajoutant à son émotion un accent polémique, présageait que deux types de réactions allaient suivre le massacre de Charlie Hebdo: d’une part, celui – intransigeant – des contempteurs de la «barbarie»; d’autre part, celui des «belles âmes» cherchant des «excuses» aux terroristes. Le temps du recueillement passé (non celui de la tristesse), nous voulons aujourd’hui adopter une troisième voie – évitant le vitriol comme l’eau de rose –

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion