Chroniques

Les révolutions dans l’étau des forces réactionnaires

THAWRA!

Cela fait bientôt quatre ans que les processus révolutionnaires du Moyen Orient et d’Afrique du Nord ont débuté. Et leurs objectifs initiaux – démocratie, justice sociale et égalité – n’ont jamais paru aussi éloignés. Les deux forces majeures qui se distinguent et dominent la scène politique de la région sont constituées, d’un côté, par les représentants des anciens régimes autoritaires et, de l’autre, par diverses composantes des forces islamiques réactionnaires. En Tunisie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion