Musique

Rock This Town installe les filles en haut de l’affiche

Jeudi, l’Ecurie reçoit La Luz, quatuor de surf-pop venu de Seattle. La saison nomade de Dunja Stanic Girod sème d’autres pépites de rock garage, de folk et de blues comme The Growlers, King Tuff et Fai Baba. Rencontre avec la programmatrice genevoise.
Rock This Town installe les filles en haut de l’affiche
La Luz, du surf doo-wop made in USA. CHONA KASINGER
Concerts

«Quatre nanas super belles qui jouent une pop surf aérienne avec des voix doublées ou triplées. Léger sans être guilleret, plutôt mélancolique.» Voilà comment Dunja Stanic Girod décrit La Luz, quatuor étasunien doux-amer qu’elle programme ce jeudi à l’Ecurie, à Genève. La chanteuse-guitariste de La Luz, Shana Cleveland, également illustratrice, dessine des affiches de tournée et a griffé une série de cartes à jouer à l’effigie des «obscurs géants de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion