Chroniques

Fedporn

ENTRE LES LIGNES

J’ai d’abord cru à une technique de marketing viral, mijotée par un pétulant communiquant, pour redorer l’image grise de la Berne fédérale: vous connaissiez la Fedpol, découvrez maintenant le Fedporn. Le Palais fédéral est moins terne que ne le suggère le charisme anémique de nos conseillers fédéraux. On sait y être espiègle, coquin et même plein de malice. Regardez les affriolants selfies qu’on prend dans les bureaux austères du Palais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion