Lecteurs

UN PAS CONCRET VERS L’ÉGALITÉ

VOTATIONS • Claire Martenot soutient l’introduction d’un salaire minimum légal.

«Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine.» Voilà ce que dit la Déclaration universelle des droits de l’homme. Et pourtant actuellement en Suisse, il y a des salarié-e-s qui travaillent à plein temps pour des salaires de misère (parfois inférieurs à 2000 francs) et leur nombre ne cesse d’augmenter. L’introduction d’un salaire minimum à 4 000

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion