Chroniques

Enfances volées

CIN-OPTIQUE

Dans un article intitulé «Pauvres, sales et bêtes» (Le Temps du 27 novembre 2013), Magalie Goumaz donne la parole à Gilbert Bühlmann qui fut l’un des nombreux enfants victimes d’un internement administratif. Orphelins, enfants de mères célibataires, de pères alcooliques, de marginaux ou de familles jugées trop pauvres pour les élever décemment, nombreux sont celles et ceux qui jusqu’en 1981 furent internés dans des homes ou placés de force dans des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion