Édito

L’initiative 1:12 et le «modèle suisse»

Depuis plusieurs mois maintenant, les milieux économiques et la droite helvétiques ont sorti l’artillerie lourde pour décrédibiliser, par tous les moyens, l’initiative 1:12 des jeunes socialistes pour des salaires équitables. Echaudés par le succès inopiné de l’initiative Minder, ils ont mandaté cette fois-ci l’Union suisse des arts et métiers (USAM), et non plus Economiesuisse comme précédemment, pour mener l’offensive. Cette campagne se revendique «sur le terrain» et «proche du peuple».

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion