Suisse

La Rote Fabrik, poudrière alternative

Aujourd’hui institutionnalisée, la Rote Fabrik doit ses origines aux combats de rue de la jeunesse zurichoise. De 1980 à 1982, le climat de la ville y était explosif.
La Rote Fabrik, poudrière alternative
A présent, la Rote Fabrik s’est assagie et on y prend le brunch en famille. KEYSTONE/Alessandro Della Bella
Contestation

La Rote Fabrik est née dans les gaz lacrymogènes et le punk. Entre 1980 et 1982, ce centre alternatif a cristallisé les revendications des jeunes citadins zurichois, qui avaient soif d’autonomie et rêvaient d’espaces autogérés. Pour parvenir à leurs fins, ils ont affronté la froide répression des autorités durant près de deux ans. Désormais, la Rote Fabrik abrite une scène musicale et théâtrale indépendante, quoique subventionnée. Dérapage incontrôlé Tout a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion