Musique

Du bruit dans la tête

Bring The Noise scrute vingt-cinq ans de rap et de rock à travers les lunettes de Simon Reynolds. Le journaliste et essayiste anglais récidive après Rétromania, analyse brillante de l’obsession nostalgique de la pop.
Du bruit dans la tête
MICHEL MEEUWISSEN
Essai 

C’est l’un des critiques musicaux les plus respectés de sa génération. On ne compte plus les titres prestigieux auxquels il a contribué: Melody Maker, The New York Times, Village Voice, The Guardian, Rolling Stone, The Wire, Mojo… Simon Reynolds, 50 ans le mois prochain, a observé et décrypté en direct tous les courants musicaux significatifs de ces trente dernières années: post-punk1Courant incluant des groupes comme PIL, Devo, Joy Division ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion