Chroniques

Les otages (nigériens) oubliés du désert

VU DU SUD

La France est le pays qui compte le plus d’otages dans le monde. L’information est lâchée comme une bombe sur les ondes de RFI. Au total, quinze Français manquent à l’appel, depuis que sept d’entre eux ont été capturés le 19 février dans le nord-est du Cameroun, à la frontière avec la région de Boro au Nigeria, connue pour abriter les peu recommandables Boko Haram et Ansaru. Depuis la capitale du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion