Cinéma

Debout, les damnés de la crise

BERLINALE Jeudi a débuté une 63e édition prometteuse, où le conflit israélo-palestinien, les femmes et la crise sont au cœur de plusieurs films. Dont La Plaga de Neus Ballús, sur les déshérités d’une banlieue de Barcelone.
Debout, les damnés de la crise 1
Photos. Dans La Plaga BERLINALE
Berlinale

A travers 1194 films provenant de 70 pays, la Berlinale reste fidèle à sa réputation de grand festival ouvert sur le public avec ce traditionnel mélange de glamour et de cinéma engagé qui semble particulièrement réussi cette année. Trois fils rouges tavèlent la programmation de cette 63e édition, pressentie comme l’une des meilleures de l’ère Dieter Kosslick. Toujours très présent à Berlin, le conflit israélo-palestinien est cette année encore au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion