Édito

Crime contre la solidarité

Des écoles fermées, des arrêts de bus désaffectés, des aides à la garde d’enfants amputées, des hôpitaux exsangues: ce scénario ne se déroule pas en Grèce ou en Espagne, mais en Suisse. Plus précisément dans des cantons ayant soldé leurs impôts ces dernières années, pour le plus grand profit des entreprises multinationales, sociétés boîtes aux lettres et autres fortunes privées. Saint-Gall, qui a offert des cadeaux fiscaux pour plus d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion