Musique

Anthony Pateras, ni maître ni marteau

MUSIQUE Rencontre avec le pianiste, compositeur et improvisateur australien qui se forge une voix toute personnelle dans le champ musical contemporain.
Anthony Pateras. SABINA MASELLI

Invité régulièrement par la Cave 12 à jouer à Genève – en témoigne un album live en trio avec le percussionniste Sean Baxter et le guitariste David Brown – Anthony Pateras a participé le mois dernier à «Cataclysme Piano» au Théâtre du Galpon, une joyeuse entreprise de déconstruction et de reconstruction de l’instrument. L’occasion d’évoquer avec lui quelques-unes des multiples facettes de son travail. Né à Melbourne de parents d’origine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion