Vaud

Benoît Gaillard, l’équilibriste

Après cinq ans, le socialiste quitte la tête du parti lausannois. Son remplaçant sera élu ce soir en assemblée générale.
Benoît Gaillard, l’équilibriste 1
Benoit Gaillard, président du parti socialiste lausannois sur le départ. © Olivier Vogelsang
Portrait

La rencontre a lieu au P’tit Central. Ceux qui osent s’aventurer derrière le rideau de laine de l’entrée de ce vieux bistrot du centre-ville lausannois découvrent un cadre intime et chaleureux. Benoît Gaillard fait partie des habitués. «Il vient ici chaque samedi avec ses filles», lance le tenancier. Le passionné de politique quitte ce soir la présidence du Parti socialiste lausannois après un mandat de cinq ans. Denis Corboz, vice-président

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion