Édito

Naissance d’une grande puissance?

«La cinquième puissance mondiale» est-elle née mardi à Brasilia, comme l’a laissé entendre la présidente brésilienne Dilma Rousseff? L’intégration du Venezuela, géant des hydrocarbures, au Marché commun sud-américain (Mercosur) constitue à n’en pas douter un tournant. Le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay (celui-ci provisoirement suspendu pour cause de putsch) trouveront en Caracas un cinquième partenaire de poids, pouvant rééquilibrer quelque peu une institution freinée jusque-là par la prédominance brésilienne.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion