Édito

Mariage censitaire

Le mariage ne doit pas devenir inaccessible aux sans-papiers. Dans un arrêt publié hier, le Tribunal fédéral rappelle que ce droit fondamental vaut pour tous les êtres humains, qu’ils soient citoyens ou non. Les juges de Mon-Repos estiment que le nouveau Code civil, qui oblige les fiancés à prouver la légalité de leur séjour en Suisse, doit être appliqué avec proportionnalité. Les cantons sont donc tenus d’accorder, au cas par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion