Cinéma

La pointe de l’iceberg

CINÉMA – «Prud’hommes», de Stéphane Goël, raconte les conflits entre employeurs et employés.
La pointe de l'iceberg
«Prud'hommes» de Stéphane Goël CLIMAGE
Documentaire

Comment montrer la souffrance au travail quand les entreprises ferment leurs portes aux caméras? Alors que Marc-Antoine Roudil et Sophie Bruneau donnaient la parole aux salariés et aux médecins dans Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés (2005), Stéphane Goël est allé filmer les audiences du Tribunal des Prud’hommes de Lausanne, petit théâtre où se règlent les conflits ordinaires entre employeurs et employés: licenciements abusifs, heures supplémentaires non

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion