Devenir caillou, s’initier au sauvage
FILMCOOPI
Cinéma

Devenir caillou, s’initier au sauvage

Récit d’un affût tibétain avec le photo­graphe Vincent Munier, l’ouvrage de Sylvain Tesson, La Panthère des neiges, est devenu un film.
Documentaire

«Et pendant ce temps, la panthère nous regarde.» Elle est là, ou peut-être pas, dans l’immensité des glacis rocheux qui composent son aride territoire, présence diluée dans le vent des crêtes. Sur sa piste, deux guetteurs chuchotants, pénétrant à pas de loup dans ce temple du sauvage. L’un est affûté comme une pierre, l’autre mouvementé comme un éboulis; c’est un apprentissage de la patience, vertu oubliée qui parfois vous récompense

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion