cinéma marocain

Quitter le Maroc opaque

vendredi 6 juin 2014 Mathieu Loewer
«L’ARMÉE DU SALUT» Adaptant son propre roman, l’écrivain marocain Abdellah Taïa réalise un premier long métrage qui fait honneur à sa véritable vocation: le septième art. Rencontre.

Connexion