Religions

Le SAPEC réclame un rôle pour les victimes d’abus sexuels

Le groupe de soutien aux personnes abusées dans une relation d’autorité religieuse regrette que les victimes ne soient pas parties prenantes aux recherches qui vont être menées par l’Université de Zurich.
Le SAPEC réclame un rôle pour les victimes d’abus sexuels
L’étude devra évaluer les conditions cadres d’un travail de mémoire historique sur l’exploitation sexuelle dans le contexte ecclésial depuis la moitié du XXe siècle. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Abus sexuels

La Suisse étudiera à son tour l’histoire de l’exploitation sexuelle dans l’Eglise catholique suisse. La Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence des unions des ordres et autres communautés de vie consacrée (KOVOS) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ) a confié le mandat à des historiennes de l’université de Zurich. «Ce travail de mémoire scientifique est dû en premier lieu aux victimes mais permettra également d’en tirer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion