Scène

A Vidy, le double de Simon Senn sème le trouble

L’artiste genevois Simon Senn revient à Vidy avec dSimon, dans lequel il expose sa relation complexe à son double digital. Drôle et troublant.
A Vidy, le double de Simon Senn sème le trouble
Avec la programmatrice Tammara Leites, Simon Senn a créé son avatar digital. MATHILDA OLMI
Théâtre

Les crédits du spectacle listent Tammara Leites, Simon Senn, et dSimon. Les deux premiers sont humains: respectivement une programmeuse et un artiste plasticien fasciné par les questions liées au monde digital et aux nouvelles technologies. dSimon est le fruit de leur alliance: un double digital de Simon Senn, «nourri» par des centaines de pages de textes (e-mails, projets, textos, etc.) de l’artiste. Cette base de données a permis «d’éduquer» une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion