Suisse

USS: manque de lits dans les hôpitaux, un choix politique

Patron de l’Union syndicale suisse, Pierre-Yves Maillard considère que le manque de lits dans les hôpitaux n’est pas une fatalité.
USS: manque de lits dans les hôpitaux, un choix politique
Sans effort de formation et soutien budgétaire adapté, en hiver 2022, la Suisse se retrouvera avec encore moins de lits de soins intensifs et de personnel dédié qu’aujourd’hui, estime M. Maillard. KEYSTONE
Santé

Même sans fermetures directes, la situation s’aggrave pour les travailleurs et travailleuses des branches de services exposées, estime l’Union syndicale suisse (USS). Pierre-Yves Maillard, le patron de l’USS, considère que le manque de lits dans les hôpitaux n’est pas une fatalité: «On peut anticiper». «Tous les budgets 2022 des cantons doivent enfin prévoir des financements hospitaliers non liés à l’activité pour gérer les pics d’activité sans épuiser les équipes, a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion