Suisse

Frontex attaquée par référendum

L’augmentation de la contribution de la Suisse à Frontex est contestée par un référendum lancé par la société civile. Les partis de gauche le soutiennent.
Frontex attaquée par référendum
L’augmentation du budget de Frontex servira à davantage contrôler les frontières extérieures de Schengen avec des ressources humaines et matérielles supplémentaires. L’agence prévoit notamment de constituer un contingent permanent de 10'000 agent·es d’ici à 2027. KEYSTONE
Asile

Faut-il sécuriser davantage les frontières de l’Europe? L’organisation Migrant Solidarity Network a lancé un référendum contre l’augmentation de la contribution de la Suisse à Frontex. Elle s’oppose à la décision du parlement de la faire passer de 24 à 61 millions de francs. Le référendum est soutenu par les Vert·es, le Parti socialiste, la gauche radicale et des organisations de la société civile. Les référendaires ont jusqu’au 20 janvier pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion