Religions

Pédocriminalité: les évêques «changent d’attitude»

Les évêques de France mettront sur pied une instance nationale chargée d’indemniser les victimes de violences sexuelles, a annoncé leur président Eric de Moulins-Beaufort. A Lourdes, ils ont posé un geste fort.
Pédocriminalité: les évêques «changent d’attitude»
Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, a annoncé la création d'une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation pour instruire les demandes des victimes de violences sexuelles. KEYSTONE
Abus sexuels

Après avoir reconnu la «responsabilité institutionnelle» de l’Eglise dans ces actes pédocriminels et leur «dimension systémique», les 120 prélats réunis à Lourdes depuis mardi se sont accordés sur les modalités d’indemnisation des victimes. Une «instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation» va être constituée pour instruire les demandes des victimes de violences sexuelles, a expliqué le président de la Conférence des évêques de France (CEF) devant la presse. A

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion