Cinéma

Le jeu de l’amour et du cafard

Inspiré par le bédéaste étasunien Adrian Tomine, Jacques Audiard signe Les Olympiades, une chronique urbaine en noir et blanc qui prend le pouls de notre époque, entre romances et déprime contemporaines.
Raconter et mourir
Colocataires, amis et amants, Emilie (Lucie Zhang) et Camille (Makita Samba) se tournent autour sans s’avouer leurs sentiments. A l’arrière-plan, les HLM du quartier parisien des Olympiades. FILMCOOPI
Cinéma français

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion