Neuchâtel

Un secret bien gardé nommé Brandt

Neuchâtel rend hommage au cinéaste-photographe humaniste Henry Brandt, né il y a 100 ans à La Chaux-de-Fonds, avec une exposition et une rétrospective.
Un secret bien gardé nommé Brandt
Henry Brandt vers 1964. DR
Hommage

Natif de La Chaux-de-Fonds, Henry Brandt (1921-1998) avait connu son heure de gloire lors de l’Exposition nationale de 1964 à Lausanne, avec la projection de son film La Suisse s’interroge. A ce moment-là très proche du Neuchâtelois, l’ancien directeur de la Cinémathèque suisse Freddy Buache avait opté, non sans malice, pour le choix de ce film en tant que responsable du secteur cinéma pour le raout national. «Le film suisse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion