Arts plastiques

Céline Burnand, aller retour

A Bienne, la plasticienne et anthropologue visuelle expose sa plongée dans les archives cairotes de son arrière-grand-père.
Céline Burnand, aller retour
«Mes œuvres tendent souvent à la reconstitution ou au "reenactement".» DR
Exposition

Dans la banlieue sud du Caire, derrière un jardin japonais, les contours du sanatorium d’Helwan sont largement en ruine, lointain souvenir d’une structure destinée aux malades de la tuberculose. Un établissement voulu par le roi Fouad 1er, dont l’aménagement entre 1926 et 1929 a été supervisé par René Burnand, directeur d’une maison de santé de Leysin. Le médecin vaudois a généreusement documenté son mandat pluriannuel, produisant quelque 700 photos. Au format

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion