Religions

Quand les églises jouent la carte Airbnb

Pour survivre à la pandémie et au manque de fidèles, certaines églises américaines ou anglaises se proposent en location, pour des touristes locaux, des cuisiniers professionnels ou encore des travailleurs de première ligne épuisés. Tour d’horizon.
Quand les églises jouent la carte Airbnb
Location pour le travail ou le repos, retraites spirituelles, accueil de touristes: des églises des Etats-Unis et du Royaume-Uni offrent tout un éventail de prestations pour trouver de nouveaux revenus. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Société

Après la mort de leur pasteur fondateur il y a quelques années, la communauté de l’Église baptiste missionnaire de Cullen à Houston, au Texas, s’est effondrée. Avec moins de revenus provenant des promesses de dons et les dépenses liées à l’entretien du bâtiment, qui occupait près d’un pâté de maisons, «nous avions beaucoup d’espace dont nous ne savions quoi en faire, et nous n’avions pas les personnes ou les ressources

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion